UN PROJET DE LOI DANGEREUX

Le 18 septembre, dans une loi générale concernant l’égalité hommes-femmes, quelques sénateurs du groupe Radicaux de gauche, ont introduit un amendement afin de rendre la résidence alternée égalitaire comme principe prioritaire et à imposer s’il y a désaccord et conflit parental.
Cet amendement a été adopté et voté  par le Sénat en catimini !

Simultanément, quelques députés du groupe des Verts, ont déposé à l’Assemblée nationale une proposition de loi allant dans le même sens.

- Alors qu’il y a aujourd’hui un très large consensus des spécialistes en santé mentale infantile pour exclure les enfants de moins de 3 ans de la résidence alternée, ou dans tous les cas où les parents sont en conflit ouvert,

- alors que tous les pays qui nous précédé dans cette voie, reviennent en arrière au fil du temps ( le Danemark  a légiféré il y a à peine un an pour que le 50/50 ne puisse plus être imposé),

une loi aussi délétère pour les enfants risque d’être votée à l’Assemblée nationale où elle sera discutée au mois de décembre.

Une pétition a été mise en place par plusieurs associations de terrain pour s’opposer à un projet aux conséquences multiples et plus graves les unes que les autres :

http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/ne-votez-pas-l-amendement-masculiniste-dans-la-loi-egalit%C3%A9fh

Vous devez la signer massivement et la faire signer autour de vous.

Jacqueline Phélip